médecine naturelle

Les différentes thérapies naturelles – un bref aperçu

Toute consultation débute par un diagnostic pour une bonne hygiène de vie et une alimentation saine. Le choix de la thérapie adaptée tient compte des attentes et opinions du patient.

La phytothérapie est le traitement des maladies par les plantes. Les préparations sont soit à usage externe ou peuvent être ingérées en fonction des symptômes à traiter. Les infusions, préparées par les pharmaciens selon des recettes individuelles, sont particulièrement appréciées. La phytothérapie peut être utilisée en traitement complémentaire de la plupart des symptômes.

Les bains, douches et applications que le patient réalise chez lui peuvent être utilisés en prévention ou pour traiter des états fébriles, rhumatismes, troubles de l'irrigation sanguine, troubles du métabolisme et troubles psychiques.

L'auto-hémothérapie est utilisée pour stimuler le système immunitaire en cas d'allergie, de neurodermites et prévenir les infections. Du sang veineux est réinjecté par voie musculaire ou sous la peau après dilution ou adjonction d'un médicament.

La thérapie neurale fait également partie de la médecine alternative. Grâce à l'injection de petites doses d'un anesthésique local, il est possible de traiter certaines douleurs telles que les maux de tête et les douleurs cervicales, le mal de dos ainsi que certains troubles des organes. L'injection se fait par voie intra-musculaire ou par infiltration. L'infiltration du champs perturbateur, tel qu'une cicatrice, fait disparaître des douleurs situées à d'autres endroits du corps instantanément (il s'agit du "Sekundenphänomen", le phénomène de secondes).